Archives du mot-clé chat

La farine de volaille, qu’est-ce que c’est vraiment?

Bonjour tout le monde,

J’entame une nouvelle série d’articles afin de nous aider à décrypter et prendre conscience de ce que l’on donne à manger à nos canins et félins. (pour ceux qui ne sont pas au fait maison, BARF ou RAW bien sûr) 🙂

Il est important de bien lire les étiquettes mais parfois ce n’est pas évident de savoir ce que les ingrédients signifient réellement.

Aujourd’hui, parlons de la farine de volaille

farine de volaille

ATTENTION elle est différente de la farine de viande de volaille!!!

La farine de volaille comprend principalement des sous-produits de volaille type becs, plumes, pattes,… Le tout est mixé (cuit) et réduit en farine puis incorporée dans la recette d’aliments industriels pour animaux.

J’ai découvert sur le site d’une compagnie qui produit ce type de farine que, selon eux, il s’agit « d’une combinaison idéale d’acides aminés et de minéraux qui sont essentiels au développement et à la croissance de l’animal. »

Ce qui n’est pas faux, les acides aminés et minéraux sont essentiels pour nos animaux comme pour nous mais il y a d’autres sources plus riches que les déchets précédemment cités.

Par exemple, les viandes rouges et blanches, le poisson, les œufs… sont les meilleures sources d’acide aminés.

Alors pourquoi ne pas remplacer les déchets avec des produits de qualité?

C’est tout simplement plus rentable pour les compagnies industrielles d’utiliser les produits dont personne ne veut donc pourquoi se gêner.

Lisez bien les étiquettes, la farine de volaille est utilisée dans la nourriture et friandises de nos animaux de compagnie. Elle est même présente dans certaines alimentations pour poisson.

Ouvrez l’œil et le bon! 🙂

J’espère que mon article vous a plus et vous aidera à comprendre un peu mieux ce que vous achetez pour vos compagnons 🙂

N’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, Youtube, Pinterest et Instagram

A bientôt 🙂
Alexandra Bovell

La diarrhée chez le chien

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui parlons d’un mal que tout le monde connait, la diarrhée.

Il s’agit d’un problème « bénin » qui peut être corrigé assez rapidement mais la diarrhée peut engendrer d’autres problèmes plus dangereux pour votre compagnon donc attention!!!

chien diarrhee

La diarrhée, qu’est ce que c’est?

Lorsque la nourriture que votre chien (ou chat) mange, passe trop vite dans les intestins, le corps expulse des selles molles voir liquides. De plus des contractions ou spasmes de l’intestins peuvent arriver très vite et engendrer plusieurs allés-retours aux « toilettes ».

Une diarrhée de courte durée (de 1 à 2 heures) n’est souvent pas un problème pour votre animal, cependant si la diarrhée continue pendant plusieurs heures, une déshydratation peut survenir. Il est donc important de contacter votre vétérinaire.

Si la diarrhée est accompagnée de sang, de vomissements ou tout autre changements, consultez votre vétérinaire dès que possible.
Il pourra vous guider et vous conseiller en fonction de votre chien et de la situation.

NOTE IMPORTANTE: Si votre chiot, chaton, chien malade ou âgé a une diarrhée, contactez votre vétérinaire car ces derniers sont plus rapidement sujets à la déshydratation.

Quelles sont les causes?

Plusieurs causes peuvent engendrer une diarrhée, en voici quelques-unes:

– une alimentation peut adaptée
– un changement de nourriture (souvent trop rapide)
– certaines allergies (au lactose…)
– certains ingrédients
– certains suppléments alimentaires
– certaines friandises
– des mauvaises bactéries
– si votre chiot ou chaton avalent quelque chose qui n’est pas de la nourriture
– un état émotionnel (le stress, la peur, l’anxiété, une immense joie, surexcitation…)
– des parasites internes
– des maladies
– des traitements médicamenteux

Comment prévenir les diarrhées?

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, de nombreuses causes engendrent des diarrhées il est donc parfois difficile d’éviter ce souci.
Cependant quelques petites astuces devraient vous aider.

– Donnez à votre chien une alimentation supérieure et adaptées (Barf…) avec des aliments de qualité.
– Si vous changez de nourriture, faites-le progressivement (vous pouvez ajouter des probiotiques qui aideront la transition CF: Voir mon article sur les probiotiques).
– Vermifugez votre animal et faites-le contrôler par votre vétérinaire régulièrement.
– dès son plus jeune âge, socialisez votre chien au maximum, faites-lui découvrir le plus d’endroits, de personnes et d’animaux possible.
N’hésitez pas à passer chez le vétérinaire ou toiletteur pour que ces derniers donnent une friandise à votre loulou… ces endroits deviendront moins stressants…

Que faire pour aider mon chien lors d’une diarrhée?

Le risque de déshydratation est élevé notamment chez les petits chiens/chats, les chiots/chatons et chiens âgés ou/et malades mais peut également affecter un chien adulte en bonne santé.

Par conséquent, offrez-lui une eau propre et fraîche 24/24h 7/7j.
Si il ou elle refuse de boire, offrez-lui une glace, un bouillon de viande refroidit, un yaourt nature pourra faire l’affaire si rien ne fonctionne…

Pour un animal en bonne santé, essayez de ne pas le nourrir pendant les heures qui suivent la diarrhée afin que les intestins se calment.

Si vous le souhaitez, vous pouvez également modifier son alimentation jusqu’à ce que les selles redeviennent normales.

Un menu à base de poulet et de riz (bien bien cuit) ou de poulet et de potiron (bien cuit) devrait lui faire du bien.

Le jus d’Aloe Vera aidera également à calmer des intestins contrariés.

Petit remède du Dr Wickstrom:

Ingrédients:
28 grammes de gélatine Bio
1/2 pomme
1/3 tasse de yaourt avec des bactéries vivantes

Préparer la gélatine comme indiqué sur l’emballage
Laissez refroidir 5-10 minutes
Râpez la demi pomme avec une râpe à fromage
Ajouter le yaourt
Mixer et placer dans un bac a glaçons
Laissez le temps nécessaire au réfrigérateur
Puis donner la bonne dose toutes les 3/4 heures

Doses:

pour un chien de
5kg = 1/2 cube
10kg = 1 cube
20kg = 2 cubes
30kg = 3 cubes
Source

Il existe aussi des remèdes homéopathiques (comme l’arsenicum album, le nux vomica, le podophyllum…) ou des herbes (comme l’orme, la boswellia, les feuilles de framboises…) qui pourront aider à soulager votre animal mais je vous conseille fortement de consulter un professionnel (homéopathe canin/ naturopathe/ vétérinaire holistique…) avant de commencer tout traitement car votre chien a peut-être une condition qui, combinée au traitement, pourrait engendrer d’autres problèmes.

Et dernier conseil, n’hésitez surtout pas à contacter votre vétérinaire, si vous avez la moindre question (même par téléphone). Il vaut mieux prévenir que guérir comme on dit.

J’espère que mon article vous a plu et vous aura appris des petites choses utiles.

N’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, Youtube, Pinterest et Instagram

A bientôt 🙂
Alexandra Bovell

Les bienfaits du curcuma pour votre chien

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je vous présente une épice que vous allez adorer 🙂

Il s’agit du curcuma.

curcuma

Petite présentation avant de commencer:

Le curcuma est une plante (cousine du gingembre) originaire du sud de l’Asie. Séchée et réduite en poudre, elle est l’un des principaux ingrédients du curry.

Depuis de nombreuses années, cette épice est utilisée dans la médecine indienne, japonaise, chinoise, thaïlandaise et indonésienne.

Aujourd’hui, elle s’utilise partout dans le monde et également pour nos compagnons à quatre pattes (chiens, chats, chevaux).

Suite à de nombreuses recherches, voici ce que j’ai découvert sur cette épice qui je dois bien avouer est un MUST HAVE (doit avoir).

Le curcuma est un antiseptique, un anti inflammatoire et un agent antibactérien naturel.

Voici quelques-unes de ses caractéristiques: il

– est riche en fibres, en vitamines et minéraux,
– nettoie le corps,
– purifie le sang,
– stimule la production de bile pour aider au bon fonctionnement du foie (ce qui facilite l’élimination des toxines absorbées),
– aide à traiter contre la diarrhée, les maux d’estomac, les troubles digestifs,
– réduit le gaz et les ballonnements,
– désinfecte et stimule la guérison des blessures externes,
– aide à soulager les douleurs inflammatoires causées par l’arthrite ou la vieillesse,
– aide à éliminer la teigne et les infections fongiques (champignons),
– réduit le mauvais cholestérol (LDL) qui agit sur le cœur et le foie,
– aide à fluidifier le sang, réduisant le risque de caillots mortelles et d’engendrer des crises cardiaques.
– réduit les effets négatifs dus à la chimiothérapie,
– aide à combattre les cancers et tumeurs (selon une étude américaine, le curcuma semblerait bloquer une enzyme du développement du cancer),
– aide dans le traitement de l’épilepsie,
– aide à soulager les allergies,
– aide dans le traitement de la dépression,
– tue les parasites,

NOTE IMPORTANTE: si votre chien à quelques conditions ou traitements que ce soit, pensez à consultez votre vétérinaire avant toutes utilisations.

Je ne vous ai pas menti quand je vous disais qu’il s’agissait d’un MUST HAVE 🙂

Comment le donner à votre animal?

Nos compagnons ont tendance à bien aimer le goût du curcuma c’est pourquoi ce n’est pas très difficile de le leur faire avaler.

Vous pouvez le verser en poudre dans sa nourriture. Attention, néanmoins si vous lui donner des croquettes à mettre à disposition beaucoup d’eau fraîche car sans celle-ci la constipation pourrait venir pointer le bout de son nez 🙂

A la base, le curcuma est plutôt difficile à digérer. C’est pourquoi, le Dr Doug English (vétérinaire américain) conseille de mélanger un peu d’huile (de noix de coco, d’olive ou de graine de lin) qui facilitera la digestion, une cuillère à café suffit. Il conseille également de mélanger du poivre noir moulu qui augmentera l’absorption intestinale et ralentira l’élimination du curcuma par le foie (ce qui lui laissera plus de temps pour agir), une pincée suffit également.

Pour chacun des produits, essayez de prendre des produits de grande qualité et de préférence bio si vous pouvez.

Quelles doses?

Il est recommandé de donner 15 à 20 mg par kilo chez les chiens et 150-200mg pour les chats une fois par jour lors d’un repas.

Je le redis mais pensez à remplir la gamelle d’eau.

Petits conseils pour une utilisation externe du curcuma.

Si votre animal a des puces ou autre parasites, vous pouvez lui en mettre directement sur le poil aux endroits habités (au de la queue…), veillez à ce que votre chien ne lèche pas l’épice afin qu’elle puisse agir 🙂

Si votre chien a une petite blessure ou infection de la peau mineure, mélangez un peu de miel qui a, lui aussi, des propriétés antibactériennes avec du curcuma.

honeyjar

– 1 cuillère à café de miel (toujours de très bonne qualité, pas celui vendu en grande surface).

– 1 cuillère à café de curcuma
Mélangez le tout et obtenez une pâte que vous pourrez appliquer directement sur la plaie de votre compagnon.

Attention encore une fois, ces deux ingrédients sont un petit régale pour votre chien ou votre chat donc surveillez qu’il ne les dévore pas de suite 🙂

Où vous procurez ces ingrédients:

Pensez aux magasins Bio de votre région.
Voici également des liens qui devraient vous aider:

Curcuma: Ecoidees – 100% poudre Curcuma BIO

Miel: NATURE BIO Miel crémeux de fleurs sauvages

J’ai dernièrement découvert un site qui permet d’acheter des produits directement chez les producteurs prêts de chez vous donc pour un bon miel notamment je le partage avec vous (mais vous pourrez vous en servir dans votre quotidien pour vos fruits et légumes…) et ouais je suis trop sympa et pour un nouveau mode de consommation mais là je m’éloigne du monde canin 🙂

Le voici: Acheter à la source

J’espère que mon petit article vous a plu et pourra aider votre chien au quotidien et vous également (et oui tout les bienfaits cités sont pour vous aussi)

N’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, Youtube, Pinterest et Instagram

A bientôt 🙂
Alexandra Bovell

31 aliments dangereux pour nos chiens et chats

Bonjour tout le monde,

Comme nous le savons tous, il est extrêmement difficile de résister à nos toutous lorsqu’ils réclament un petit bout de ce qu’il y a sur la table.

Mais est-ce que nos chiens peuvent manger tout ce que l’on mange?

J’ai toujours entendu parler du chocolat comme un poison pour les chiens et les chats mais y a t-il d’autres aliments auxquels ils n’ont pas le droit?

J’ai focalisé mes recherches sur cette question afin de réaliser une liste des plus complètes sur le sujet. Je joins les chats à mon article car c’est très similaire aux chiens et cela peut aider.

Voici donc mes résultats: 31 aliments dangereux pour nos chiens et chats

liste_le-chocolat_5637

1. Le chocolat (Chien et chat)
Le cacao contient de la Théobromine qui passe rapidement dans le sang de votre animal et qui est très toxique pour lui.
150 grammes de chocolat noir suffisent pour tuer un chien de 10 kilos.
Les symptômes (vomissements, convulsions, diarrhée et dans les cas les plus dramatiques, des troubles cardiaques pouvant entraîner la mort) apparaissent souvent 4 ou 5 heures après l’ingestion.

2. Le lait (Chien et chat)
Riche en lactose, le lait et produits laitiers peuvent entraîner des vomissements, diarrhées et autres problèmes intestinaux. En effet, nos animaux ne possèdent pas d’enzymes permettant de dissoudre ce sucre et par conséquent, leur intestin ne peut pas l’assimiler.

3. Le fromage (Chien et chat)
Très riche en graisse, il peut entraîner une inflammation du pancréas, qui dans certains cas peut être fatal. Selon les fromages, vous pouvez faire un test en donnant un tout petit morceau de temps en temps et en surveillant votre animal. Certains peuvent être utiles pour administrer des médicaments (type Kiri…)

4. Les os (Chien et chat)
Pouvant se briser, se loger dans les intestins ou se coincer dans la bouche ou la gorge, tous les os sont à éviter surtout les cuits. Seul les os vendus en animalerie ou chez votre vétérinaire sont conseillés. Si vous êtes au BARF ou RAW, renseignez-vous sur la taille de l’os qui convient le mieux à votre chien.

5 et 6. Le jambon et les viandes grasses (Chien et chat)
Tout comme le fromage, les viandes sont riches en lipides et peuvent entraîner des pancréatites. De plus, elles sont très riches en sel et incitent les chiens à boire beaucoup d’eau ce qui peut créer des torsions de l’estomac (pouvant être fatal).

7. Le foie (Chien)
Pour les chiens qui en mangent beaucoup, il peut causer une intoxication à la vitamine A, qui détruit les muscles et les os. Les symptômes sont la constipation, la perte de poids, la déformation des os.

8. Le gras (Chien et chat)
Il peut provoquer des inflammations du pancréas qui peuvent être fatale si elles ne sont pas soignée à temps. Dans les cas les plus graves, l’animal ne bouge plus et souffre lorsque l’on appui sur son ventre. Direction vétérinaire en urgence.

thon-chien

9. Le thon en boîte (Chien et chat)
Très salé, le thon en boîte favorise une dégradation des reins et peut engendrer des troubles cardiaques. Il existe cependant du thon adapté à votre animal chez votre vétérinaire.

10. Le poisson cru (Chien)
Consommer en excès, il peut conduire à un déficience en vitamine B qui aboutit à une perte d’appétit, de poids et parfois au décès. Ces problèmes sont plus fréquent si le chien est nourri régulièrement de poisson cru donc si vous êtes au BARF ou RAW faites bien vos recherches 🙂

oignon chien

11. Les oignons (Chien et chat)
Ils endommagent les globules rouges de nos compagnons et peuvent engendrer des vomissements, de l’anémie, de la tachycardie… et même entraîner la mort.

12. L’ail
Consommé excessivement, l’ail peut engendrer les mêmes conséquences que l’oignon. Voici une fiche pratique qui devrait vous aider à mesurer les doses pour votre chien si vous souhaitez lui faire profiter des bienfaits de l’ail. Fiche pratique de l’ail

13. L’avocat (Chien et chat)
Riche en graisses, il peut entraîner une inflammation du pancréas. De plus, son noyau est très toxique car riche en persine, très nocive pour les poumons et coeurs de nos amis. Cela va sans dire que le noyau, une fois avalé, peut provoquer des occlusions intestinales.

raisin chien

14. Les raisins (Chien et chat)
Sec ou frais, ils peuvent engendrer des troubles intestinaux et endommager les reins. De plus, pour les petits chiens, ils peuvent occasionner des occlusions intestinales et augmenter les risques d’étouffements.

15. Les noix de macadamia (Chien et chat)
Elles contiennent une toxine qui attaque le système digestif, nerveux et les os de l’animal. Quelques-unes suffisent pour causer vomissements, diarrhées, difficultés respiratoires, convulsions… Elles augmentent également le risque d’étouffements pour les petits toutous et minous.

16. La pomme de terre crue (Chien et chat)
Riche en oxalate de calcium (un cristal ionique insoluble), elle est très dangereuse pour l’appareil urinaire de nos animaux.

17. Les champignons (Chien et chat)
Sauvages ou même ceux dans votre jardin contiennent des toxines qui peuvent avoir plusieurs effets sur différents systèmes chez votre compagnon pouvant causer des tremblements et conduire au décès.

18. Les marrons (Chat)
Ils contiennent des tanins qui provoquent des diarrhées et vomissements.

19. Les châtaignes (Chat)
Elles provoquent des ballonnements.

20. Le Sel (Chien et chat)
Absorbé en grande quantité cela peut engendrer un déséquilibre électrolyte traduit par des convulsions, comas, paralysies, arythmies cardiaques.

sucre chien

21. La nourriture sucrée (Chien et chat)
Elle peut conduire à une obésité, des problèmes dentaires et du diabète.

22. Le Xylitol (Chien et chat)
Il s’agit d’un substitut de sucre utilisé dans les pâtisseries et bonbons… qui peut engendrer les mêmes problèmes que pour la nourriture sucrée.

23. La pâte à tarte crue (Chien et chat)
La levure présente dans la pâte peut gonfler l’estomac et provoquer des ballonnements importants. Dans les cas extrêmes, elle peut percer l’estomac ou l’intestin. De plus, les ferments de la pâte peuvent créer de l’alcool très nocif pour le chien.

24. La nourriture moisie ou périmée (chien et chat)
Infectés de multiples toxines, ces aliments peuvent intoxiquer gravement vos animaux. Les symptômes sont les vomissements, les diarrhées, les convulsions.

25. La nourriture pour chat (pour les chiens bien sûr)
Généralement trop riche en protéines et gras. Elle augmente le risque de pancréatites chez nos toutous.

26. Les compléments vitaminées pour humains contenant du fer (Chien et chat)
Ils peuvent endommager le système digestif et être toxique pour de nombreux organe tel que le foie ou les reins.

27. La caféine (Chien et chat)
Très nocive, elle accélère le rythme cardiaque, palpitations et crises cardiaques peuvent s’ensuivre. Attention donc à toutou ou minou si vous avez un café ou un soda, qu’il n’y trempe pas son museau.

28. L’alcool (Chien et chat)
Il entrave le bon fonctionnement du cerveau. Quelques gorgées suffisent à rendre toutou ou minou soul. Du coup, il ne marche pas droit et risque de se blesser en se cognant un peu partout. Les symptômes peuvent être des vomissements et dans certains cas quand la quantité ingérée est importante cela peut engendrer des problèmes cardiaque et nerveux.

megot chien

29. Le tabac (Chien et chat)
Le chien ne fume pas mais peut trouver un mégot à mâchouiller. Riche en nicotine, il endommage les nerfs et système digestif. Les symptômes sont une hyperactivité, des vomissements, de la tachycardie et, dans les cas extrêmes, un coma qui pourra engendrer la mort.

30. La marijuana/ cannabis (Chien et chat)
De récentes études ont démontré les bienfaits de l’huile de cannabis pour certains chiens (je vous prepare un article sur le sujet) mais une mauvaise utilisation de celle-ci peut déprimer votre animal en agissant directement sur son système nerveux et peut causer des vomissements et modifier son rythme cardiaque.

31. L’aspirine (Chien et chat)
Même à petite dose elle est dangereuse pour nos animaux.

Que faire quand votre animal a mangé l’un de ces ingrédients?

Il faut intervenir au plus vite. Appelez votre vétérinaire, précisez-lui le nom, la composition du produit, la quantité ingérée ainsi que quelques informations sur votre animal (race, taille, âge, problème de santé…). L’idéal est d’intervenir au maximum dans les deux heures après l’ingestion. Votre vétérinaire pourra effectuer une injection à votre animal qui le fera vomir si nécessaire.

Bon à savoir

En cas de doute sur un produit, il existe le CAPA OUEST (centre antipoison animal) basé à l’école de Nantes. En précisant le produit, la quantité ingérée, le poids de l’animal, ils vous donneront les symptômes et surtout si cette dose représente potentiellement un risque ou non.

Vous pouvez les joindre 24h/24, 365 jours/an au 02 40 68 77 40 N’hésitez pas, cela peut sauver des vies.

Et enfin, je voulais ajouter une petite note. Il est important de savoir que n’importe quel exces n’est jamais bon. Faites vos recherches, demandez à votre vétérinaire afin de vous assurer que vous ne mettez pas votre animal à risques.

Je vous invite également à partager cette liste avec vos amis cela peut aider 🙂

Et n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, Youtube, Pinterest et Instagram

A bientôt 🙂
Alexandra Bovell